Courrier international : Femmes libérées, hommes au foyer

Les hommes de la localité andalouse de Torredonjimeno doivent rester chez eux tous les jeudis soir entre 21 heures et 2 heures du matin, et s'acquitter des tâches ménagères.

 Ainsi en a décidé le maire par arrêté municipal. Javier Checa, ancien champion de danse de salon, entend œuvrer pour l'égalité des sexes. Pendant que les hommes vaqueront aux travaux domestiques, leurs femmes pourront lever le coude entre copines dans les bars à tapas. L'Institut andalou de la femme (IAM) et des groupes politiques comme le PSOE dénoncent une initiative démagogique et anticonstitutionnelle.

Condividi questo articolo